logo Les mots d’une planète

Une histoire de système…

… avec lequel nous devons composer chaque jour !

 

Le système dont je veux vous parler aujourd’hui, c’est l’écriture.

Elle est partout : dans les lettres que nous envoyons, dans nos téléphones avec les SMS et les messages WhatsApp, en ligne avec les sites Internet et les réseaux sociaux. Elle est bien entendu dans nos échanges professionnels, dans nos mails, dans les notes de service.

Et bien sûr, elle est dans les livres.

Elle est dans nos vies, tout simplement.

Sauf que tout le monde n’est pas à l’aise avec ce système. Il y a des personnes qui :

➡ ne parlent pas bien la langue,

➡ ont des difficultés d’apprentissage, de concentration,

➡ ont des idées de génie qu’ils ne savent pas transcrire,

➡ sont de superbes orateurs qui paniquent devant une feuille,

➡ ont les qualités, mais ne le savent pas,

➡ ont besoin d’être rassurés,

➡ ne savent pas où chercher,

➡ veulent raconter, mais ce n’est pas leur métier ;

➡ lisent énormément mais restent fâchés avec l’orthographe.

Et tellement d’autres cas de figure que je n’ai pas évoqués ici !

 

François Busnel, ancien présentateur de La Grande librairie,

lors de la soirée du Président de la dernière Foire du Livre (novembre 2022)

disait que la plus grande indulgence qu’il demandait était…

…face à aux fautes d’orthographe !

 

Si ce ne doit pas être une excuse (à la baisse du niveau général de connaissance du français), il faut dire que notre système n’est pas facile ! Il est plein de règles et d’exceptions, d’exceptions qui confirment la règle.
Le système de la langue française nous offre un formidable jeu de piste, un labyrinthe. Notre système fourmille d’indices et si chacun commence à jouer, tous n’ont pas la patience de fouiller.

Alors, pour mettre de l’huile dans les rouages du système, il y a des gens qui l’ont mis au défi et en ont fait leur métier. Ce sont les écrivains publics (mais pas que !).

Je fais partie de ceux-là !😃

Creuser, fouiller, chercher, démêler, écouter, comprendre, rapporter, corriger, écrire, rédiger : c’est notre métier. Le mien en tout cas.

Un point nous rassemble, ceux qui sont fâchés avec le système et nous : nous travaillons ensemble, nous sommes une équipe.

Comme dans chaque système (industriel, financier, économique, etc.), tous les écrivains publics ne s’organisent pas de la même manière, ne proposent pas les mêmes services.

Le panel que le système recouvre est tellement vaste (du courrier administratif au livre d’entreprise en passant par la correction des thèses et bien sûr par la rédaction de biographies) que même s’il s’y refuse au départ, l’écrivain public opère souvent des choix. Il met en avant les travaux sur lesquels il est le plus à l’aise, ses chouchous, ses domaines de prédilection.

Dans un prochain article, je vous parlerai de ma prestation fétiche !

Au plaisir de vous retrouver prochainement 😉

Pour lire ces articles en avant-première, complétés d’une recommandation de lecture et d’un geste de colibri, c’est simple !

Il vous suffit de vous inscrire ici : newsletter Les Mots d’une Planète 

Vous avez une idée, un projet, contactez-moi !

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Livre Sabrina Money profil
Nouvelles

CAMILLE

J’étais convaincue que c’est seulement en ayant de l’argent que je pourrais faire ce que je voulais quand je le voulais. Pourtant, c’est bien quand

Portrait Karina Jaouhari Limoges
Portraits d'entrepreneurs

Portrait Karina Jaouhari

Une pâtisserie à part dans un lieu commun – Karina Jaouhari – C’est dans le salon de thé de sa pâtisserie qu’elle me donne rendez-vous.

Retour en haut